Je me fais rappeler
Contact Mail
Contacter mon Conseil Syndical
Recommander a un ami
X

Je me fais rappeler

X

Je souhaite contacter MeilleureCopro

X

Rappeler mon conseil syndical

Je recommande MeilleureCopro
X

Vous avez des amis propriétaires dans un immeuble ?

Vos infos personnelles

Nom *

Prénom *

Email *

Vos amis

Nom ami 1 *

Email ami 1 *

Nom ami 2 *

Email ami 2 *

Nom ami 3 *

Email ami 3 *

Nom ami 4 *

Email ami 4 *

Nom ami 5 *

Email ami 5 *

X

Je souhaite que MeilleureCopro contacte mon conseil syndical

Votre conseil syndical

Tout copropriétaire, membre du conseil syndical ou pas, a son mot à dire sur la gestion de sa copropriété et de ses charges d’immeuble

 

L’organisation des relations entre copropriétaires au sein d’un SYNDICAT de copropriété, rythmée par la tenue d’Assemblées Générales annuelles et les échanges réguliers avec le CONSEIL SYNDICAL, fixe un certains nombres de règles garantissant le bon fonctionnement des relations entre voisins.

 

Dans le cadre de ce fonctionnement, il existe des règles fondamentales et communes à toutes les copropriétés :

  • Droit de consulter les comptes de l’immeuble, pour chaque copropriétaire (décret du 17 mars 1967 modifié par la loi du 24.03.2014 et le Décret du 30.12.2015) d’une part, et pour chaque membre du Conseil Syndical d’autre part, ce dernier ayant pour mission de contrôler la bonne gestion de l’immeuble par le syndic (Article 21 de la loi 10 juillet 1965, modifié par la loi du 6 août 2015)
  • Possibilité de faire inscrire à l’ordre du jour de la prochaine Assemblée Générale toute proposition touchant à la gestion de la copropriété et susceptible de faire l’objet d’un vote avec prise de décision de l’assemblée générale (article 10 du décret du 17 mars 1967)
  • Droit pour le Conseil Syndical de compléter auprès du syndic l’ordre du jour de l’Assemblée Générale (art. 26 du décret du 17 mars 1967)
  • Droit de participer à une Assemblée Générale annuelle, explicitant la gestion passée et à venir de la copropriété (article 7 du décret du 17 mars 1967)
  • Devoir pour le Conseil syndical de remettre en concurrence tous les 3 ans le contrat de syndic en place (Article 21 de la loi 10 juillet 1965, modifié par la loi du 6 août 2015)

 

C’est dans ce cadre législatif complexe que MeilleureCopro propose d’accompagner tout copropriétaire et/ou membre du Conseil Syndical pour travailler à l’amélioration de la gestion de sa copropriété. Pour en savoir plus  

 

Et votre syndic, a-t-il la responsabilité de faire baisser vos charges d’immeuble ?

 

Bien des copropriétaires se sentent impuissants face à la dérive de leurs charges d’immeuble, la faute étant alors reportée la plupart du temps sur le Syndic.

 

Et pourtant, le Syndic n’a aucune prérogative ou obligation légale pour améliorer les postes de dépenses ! (loi ALUR-Article 18-1 de la loi du 10 juillet 1965)

 

Cette divergence de perception sur les missions du syndic, entre d’une part les copropriétaires espérant du syndic une gestion moins coûteuse, et d’autre part un syndic se focalisant sur l’application stricto sensu du cadre contractuel négocié, crée une réelle frustration et une insatisfaction chez les copropriétaires. Les syndics voient leur image ternie pour ne pas réaliser une mission sur laquelle ils n’ont a priori aucun mandat.

 

Dans ce contexte, MeilleureCopro vient compléter le champ d'action du syndic en place en apportant à l'immeuble une vraie solution d'amélioration des dépenses. MeilleureCopro ne remplace pas le syndic, mais lui apporte une boite à outil, votée en Assemblée Générale, que le syndic n'aura plus qu'à appliquer afin de générer les économies. MeilleureCopro s'efforce de travailler main dans la main avec les syndics qui partagent l'objectif commun d'apporter un service toujours meilleur à nos clients copropriétaires.

Etude gratuite
pour réduire mes charges
Devenez dès aujourd'hui un copropriétaire heureux

MeilleureCopro facture à la copropriété un pourcentage des économies générées. La baisse de vos charges est donc gratuite!

Cela ne vous prend pas de temps. Et les économies vous changent la vie !