Accueil Vos Actualités Charges de copropriété: des écarts majeurs entre les arrondissements parisiens

Charges de copropriété: des écarts majeurs entre les arrondissements parisiens

Articles de presse

-

4
1.
2019

Focus sur Paris.

Avec des charges moyennes de copropriété s'élevant à 40€ au m²Carrez par an, Paris se hisse dans le top 5 des villes d’Ile de France les plus chères derrière Meudon, Boulogne-Billancourt et Neuilly-sur-Seine en tête de ce classement. 

Il est à noter cependant, de fortes disparités s’agissant du montant des charges de copropriétés entre les arrondissements parisiens. Plusieurs facteurs expliquent ces écarts.

Un taux d’équipement en chauffage collectif plus élevé dans certains arrondissements

On observe une nette corrélation entre le taux d'équipement en chauffage collectif des copropriétés dans certains arrondissements de la capitale avec le montant des charges au m²Carrez annuel. Le cas des 16ème et  3ème arrondissements, respectivement le plus cher et le moins cher de Paris, ( 47€/m² Carrez VS 33€/m²Carrez) illustre bien cet état de fait. Le montant des charges de copropriété est 42 fois plus élevé dans le 16ème arrondissement. 

Cet écart se justifie par un taux d’équipement en chauffage collectif bien inférieur dans le 3eme arrondissement ( à peine 3%)  en comparaison à celui relevé dans le  16ème arrondissement qui atteint près de 29%. 

Par ailleurs, ce constat est le même dans les autres arrondissements ou les charges de copropriétés sont en moyenne les plus élevées, entre 43 et 47€/m²Carrez/an, et qui concentrent plus de copropriétés équipées en chauffage collectif avec un taux qui oscille entre 24 et 29%. C’est le cas notamment, des 13ème, 15èmè et 19ème arrondissement. 

L’état du parc immobilier parisien et la taille des copropriétés, deux autres facteurs impactant les charges de copropriété…. 

Cette corrélation chauffage collectif/ charges de copropriété trouve son explication dans l’état du parc immobilier à Paris. Lorsque l’on y regarde de plus près on constate que près de 87% des bâtiments à Paris ont été construits entre 1949 et 1974. Il est à noter que très peu de techniques d’isolation thermiques étaient utilisées avant 1949 et que peu de réglementations en la matière avaient été mises en place. Ce facteur explique que les bâtiments parisiens soient donc plus énergivores. 

Bien que le chauffage collectif soit un facteur important qui permette de justifier cette disparité de charges de copropriétés entre arrondissement, il n'en reste pas moins que la taille des copropriétés impacte fortement sur le montant des charges.  

En effet, le 16ème arrondissement concentre en grande partie des copropriétés avec des immeubles de petites tailles et pour la plupart de type haussmannien. Des immeubles beaucoup plus équipés en chauffage collectif. D’autres prestations telles que le service en gardiennage peuvent impacter le montant des charges de copropriétés. 

Dans le 16ème arrondissement on compte près de 38% de copropriétés équipées en gardien quand seules  6,7% dans le 3ème arrondissement en compte.

 

 

Réduire vos charges de copropriété gratuitement.

MeilleureCopro facture à la copropriété un pourcentage sur les
économies générées. La baisse de vos charges est donc gratuite !

Contacter MeilleureCopro

Les experts MeilleureCopro vous répondent dans les meilleurs délais.

Une expertise fondée sur
8 millions d'annonces immobilières